Google
Publications | Forums | Annonces classées |Rencontrer ou correspondre | Annuaire |Médias |
Le Blog
Interview du Webmestre sur France3
 Roman ayant pour toile de fond la Kabylie à l'époque de Fadhma
Auteur: Alire 
Date:   2016-02-01 16:31:04

Je viens de lire un très bon roman, qui a pour toile de fond l'histoire de la Kabylie!
Je vous livre, ci-dessous, un petit résumé du roman:
« Un homme, vieillissant, au seuil de sa nuit, rencontre un jeune poilu, qui prend sa défense au cours d’une pathétique altercation qui l’oppose à de jeunes voyous. Le vieillard l’invite chez lui et lui raconte une histoire étonnante : son combat aux côtés d’une femme exceptionnelle, Fadhma de Sumer, la dernière aguellid. Durant la campagne de Kabylie, qu’Emile Carrey glorifia, lui et son amie Baya se joignent à Fadhma pour repousser l’envahisseur. Aussi, face aux horreurs de la conquête, lui, l’enfant doux et craintif, se métamorphose graduellement en tueur implacable et sans pitié. Sans pitié, mais pas insensible. Une douleur insoutenable, étreint son existence après la disparition de sa famille, au début de l’expédition militaire, puis de Baya. Devenu homme, la souffrance intolérable causée par la mort de Tiziri, sa deuxième compagne, le conduit aux frontières de la démence. Il trouve refuge auprès de gens, plus fous que lui, des vieillards vivant au plus près des nuages, au plus près de la mort, qui le sauvent de la folie. L’amitié et l’amour jalonnent la saga tumultueuse de l’enfant, puis de l’adulte, meurtri par la sale guerre. En contant ses aventures au jeune soldat, Mohand n’est pas vraiment motivé par le désir de magnifier sa vie, il espère plus que cela : transmettre la mémoire oubliée de son peuple et, surtout, conquérir le fils qu’il n’a jamais eu. »

L'auteur, un certain Victor Aksel, n'est pas très connu. Le roman est en vente sur la plateforme Book On Demand. Je l'ai acheté au format numérique (8 euros), mais je pense l'acheter en format papier (12 euros) car je n'ai pas l'habitude de lire sur la liseuse. J'ai été attiré, au départ, par la couverture du livre qui représente Fadhma N'Soumer.

Le titre du roman : Mortes utopies - Des déesses et des hommes, évoque la société kabyle de jadis, tellement plus solidaire, tellement plus fraternelle. Si le héros du roman voyageait dans la Kabylie d'aujourd'hui, il se sentirait perdu dans une contrée étrangère... quelque part en Orient.

Le prologue du roman est reproduit ci-dessous:

« Un groupe d’aventuriers, parmi lesquels de grands noms de la finance française, convainquit le roi Charles X de lancer ses armées sur Alger. Voulaient-ils ainsi punir les pirates barbaresques qui avaient, pourtant, cessé leur activité criminelle depuis longtemps ? Voulaient-ils venger le coup d’éventail, que le dey d’Alger donna au consul de France ? Pierre Péan avance une autre raison : ils convoitaient les immenses trésors du dey d’Alger. Outre les motivations diverses qui animaient les promoteurs de cette expédition, enrichissements personnels ou rétablissement de la monarchie espagnole, Charles X espérait sauver son trône grâce à ce pactole. Les conséquences de la conquête, qui suivit, furent désastreuses. Maintes existences furent broyées, mutilées, détruites. Au cours de leur chevauchée effrénée, les envahisseurs emportèrent aussi la confédération kabyle : un ensemble de communautés berbères aux mœurs démocratiques et égalitaires, qui s’étaient choisi une femme pour diriger leur armée. Dans le sillage de cette dernière, un enfant fut entraîné, malgré lui, dans la tempête, dans ce tourbillon de l’Histoire. Ceci est son histoire. »

 Sujet Auteur  Date
 Roman ayant pour toile de fond la Kabylie à l'époque de Fadhma  nouveau
Alire 2016-02-01 16:31:04 

 Répondre à ce message
 Votre Nom:
 Votre Email:
 Sujet:
 Copiez   spezadri  en face:
    

© 1997-2016 Frebend Concept. Tous droits réservés. Envoyez vos commentaires et questions au Webmaster. 15 personnes connectées